7 Ideas of Stolen Time

Saâdane Afif, John Armleder & Christian Marclay, Jean-Pascal Flavien, Karl Holmqvist, Jonathan Monk, Tisha Mukarji, LouisPhilippe Scoufaras & invité surprise

L’édition 2016 d’artgenève/musique, 7 Ideas of Stolen Time, traite de la notion musicale du « Tempo Rubato » (temps volé en italien). Le « Tempo Rubato », terme clé de la musique occidentale du XIXe siècle, évoquait originellement la liberté rythmique prise par l’interprète vis-à-vis de la partition. Plus largement, le « Tempo Rubato » représente la singularité de l’acte musical en tant qu’union irreproductible entre le temps et l’espace. Sa signification littérale (voler le temps : un péché) renvoie à un besoin hérétique et récurrent de surmonter le temps « donné » dans son usage codifié et institutionnel.  Au-delà de cette quête, l’idée de « temps volé » survient comme une nécessité d’accéder au moment, de pénétrer la réalité.