Sol LeWitt, Wall Drawing / 2016

Sol LeWitt (1928-2007), a exécuté son premier wall drawing en 1968 à New York, dans la Paula Cooper Gallery. Dessiner directement sur le mur limite la durée de l’oeuvre et lui a permis d’atteindre son objectif d’obtenir une planéité et de rendre l’oeuvre aussi bidimensionnelle que possible.

Bien que LeWitt dessina lui-même son premier Wall Drawing sur les murs de la galerie de Paula Cooper, il s’est rapidement rendu compte qu’une équipe d’assistants pouvait exécuter l’oeuvre aussi bien que lui. Il avait la conviction que l’idée de son oeuvre portait la valeur de l’oeuvre elle-même. Suivant cette réflexion, il écrit dans Paragraphs on Conceptual Art que « when an artist uses a conceptual form of art, it means that all the planning and decisions are made beforehand and the execution is a perfunctory affair. The idea becomes the machine that makes the art. »

C’est en déménageant en Italie à la fin des années ’70, après avoir vu les fresques de Fra Angelico, Giotto et Piero della Francesca dans des couvents et des églises locales, qu’il commence à expérimenter avec de l’encre de Chine et du lavis d’encre de couleur. Au début des années ’80, LeWitt avait développé un système de surimpression des pigments gris, qui lui permettait d’obtenir une qualité de surface et une texture travaillée.

Au début des années 1990, LeWitt commenca à explorer les formes isométriques flotantes dans bon nombre de ses wall drawings. Wall Drawing 532 contient notamment plusieurs cubes inclinés ou flottants. Le cube figure dans le travail de LeWitt au travers de toute sa carrière, à la fois dans se sculptures, où il constitue l’unité basique de plusieurs de ses systèmes, mais aussi dans ses wall drawings.

Le rendu de ces cubes inclinés suggèrent l’espace de même que la planéité. En place de dessiner les formes selon une perspective linéaire, LeWitt les trace de manière isométrique, par une technique qui permet de les incurver vers le spectateur, indiquant une tridimensionalité sans compromettre la planéité du mur.

panorama 360