Programme publique, réalisé par Joanna Warsza / 2015
 
 

Un programme public de 4 jours curaté par Joanna Warsza
Avec Alexandra Pirici & Manuel Pelmus ; Armen Avanessian & Gerald Nestler ; Wojciech Kosma & Yunuen Rhi ; Paul Feigelfelf, Christoph Egenmann, Christoph Keller, Ariane Koek & Ana Teixeira Pinto.

Le programme est composé de 4 jours d’interventions non-matérielles basées sur le temps et préparées par des invités spéciaux qui explorent chacun les problèmes culturels, financiers et géographiques décris dans l’invitation. Le narratif commence sur le salon lui-même, en investiguant ses protocoles et ses finances, et se termine au CERN - le Centre Européen de Recherche Nucléaire. Le programme inclus des traductions performatives d’œuvres d’art disponibles à la vente par Pirici et Pelmus Contemporary, des débats touchant aux modalités de production du savoir par l’art et par la science, ainsi qu’une discussion sur la nature et le travail du savoir refoulé et la fatigue engendrée par la prolifération et la totalité des perspectives critiques contemporaines.
 

28.01 – Jour 1

Pirici et Pelmus Contemporary

Pirici et Pelmus Contemporary apportent leur version des ensembles d’œuvres immaculées par d’iconiques maîtres contemporains dont Jeff Koons, Marina Abramovich, Joseph Beuys, Adrian Ghenie, Andy Warhol et d’autres. La galerie des deux artistes -  dont la rétrospective immatérielle de la biennale de Venise dans le pavillon roumain en 2013 rejoua l’histoire de la biennale incluant 5 corps humains vivants – offrira cette œuvre unique et non-matérielle à la vente.

Durant la journée

29.01 – Jour 2

De l’Accélération et des Conditions Dérivatives dans l’Art Contemporain et la Finance. Armen Avanessian avec Gerald Nestler.

Sous l’assomption que l’art inclut des méthodes pour produire et en même temps pour questionner la visibilité, une approche plus critique (spécialement dans les foires d’art) semble de plus en plus inadéquate -  du moins du points de vue accélérationniste et technopolitique. Le programme discursif de la deuxième journée révélera les machinations des structures et méthodes financières contemporaines, dévoilant leurs technologies, stratégies et idéologies sous-jacentes sous la lentille de la figure du « renégat ».

I. 15h - 16h Introduction et Q&A : Accéleration et l’Esthétique de la Résolution, illustré par la vidéo Countering Capitulation (2014) de Nestler.

II. 16h - 16h30 analyse par Gerald Nestler, Contingent Claim. Portrait of a Philosophy, chaîne vidéo solo avec Elie Ayache (2012).

III. 16h30 - 17h30 Suhail Malik en conversation (via skype) : le Paradigme du Prix dans la Finance et l’Art, suivi d'une discussion.

IV. 17h30 - 18h00 analyse par Gerald Nestler, Contingent Ethics. Portrait of a Philosophy, chaîne vidéo solo avec le dénonciateur financier Haim Bodek, 2014-15.

V. 18h - 19h30 Pratique Spéculative et Condition Dérivative. Un atelier avec la participation du publique sur la question du jour basée sur le travail de texte de Nestler The New Derivative Order. Register.

 

30.01 - Jour 3

Représentations publiques

Yunuen Rhi et Wojciech Kosa

Cet événement performatif explore les lois non-écrites de l’espace intersubjectif comme exprimé dans la forme de représentation publique, une situation, qui historiquement n’était pas faite pour être vue par des sujets externes à la performance elle-même. Cette performance a pour but de surligner les aspects de comment nous nous comportons dans des situations publiques, comment une subjectivité est affectée lorsqu’elle est exposée dans des contextes « non-sanctionnée », et comment une présence performative peut rendre apparent l’affect collectif.

Les interprètes sont inspirés par une série de pratiques et de traditions -  le rapprochement de Yunuen avec la poésie et la médecine amérindienne, et l’amalgamation de Wojciech de la production artistique et du royaume social.
Cette performance a été commissionnée par 

Lou Cantor fait partie de leur projet Inconnus Connus, dont le titre a été tiré de l’examination par Slavoy Žižekde de l’importance politique du savoir refoulé.

Investigation performative durant la journée. Représentation publique à 18 :00.

 

31.01 – Jour 4

CERN et retour

Paul Feigefeld avec Christoph Engemann, Christoph Keller et Ana Teixeira Pinto ainsi qu'Ariane Koek et Anne Dippel (par skype) discutent de la production de savoir et de réalité entre l’art et la science.

Le dernier jour du programme public commence avec une excursion au CERN (9.00 à 12 :00), après laquelle, de courtes présentations par des théoriciens, artistes et scientifiques, seront suivies d'une discussion, modérée mais ouverte présentant les seuils et chevauchements dans la production de réalité par l’art, la science et les discours populaires sociaux, et les points de convergence de la nature et de la technologie.

I. 9 – 12h Visite du Cern (inscription nécessaire)

II. 14h Paul Feigelfeld : introduction à l’atelier

III. 14h15 – 15h45 analyse de la petite enquête de Christoph Keller sur le néant suivie d'une conversation avec Ana Pinto.

IV. 16h – 16h45 Anne Dippel (lecture par skype, Q&A), la Conspiration du Canard. Réalité, Simulation et Shamanisme au CERN.

V. 17h – 17h45 Christoph Engemann : Lecture, échelle de discussion, le sublime et ce que nous savons à propos de la fin du monde ? Trois interventions.

VI. 18h – 18 :30 Ariane Koek, fondatrice du programme d’art du CERN.

VII. 18h30 – 19h discussion ouverte, conclusion